Une politique culturelle traduit les priorités culturelles d’une cité, au sens politique du terme, d’un ensemble de citoyens constituant une commune, un État. Une politique culturelle territoriale est donc l’armature nécessaire pour un développement culturel responsable et durable.

Elle est la feuille de route regroupant les orientations que les décideurs publics souhaitent développer et mettre en œuvre sur leur territoire en matière culturelle. Elle fixe les objectifs et définit les moyens pour y parvenir.

Elle se construit en cohérence avec les axes de développement des autres politiques publiques du territoire, qu’il s’agisse de l’économie, de la jeunesse, de l’environnement, etc. et participe au développement du territoire.

Elle est la traduction d’une stratégie construite pour le territoire, donc de choix. Ses objectifs se construisent sur mesure, à partir des caractéristiques locales, de son contexte (urbain/rural/péri-urbain), de son histoire (géographique/sociale/économique) et de sa société civile (habitants).

Elle peut se formaliser par un schéma de développement culturel ou une stratégie de développement culturel défini pour une période donnée et renouvelable.

Définir et mettre en œuvre une politique culturelle est une démarche dynamique et évolutive qui se renouvelle et s’ajuste régulièrement.

Quelle est la politique culturelle de Villers-sur-Mer ? Comment se décline t-elle ? A-t-elle la possibilité d’exister alors que notre ville est coincée entre Deauville et Cabourg ?